×

Provincial Nominee Programs

All of the provinces have their own provincial immigration programs, known as Provincial Nominee Programs (PNP), in order to promote immigration policies suited to a province;s particular needs

Province of Quebec

In 2013, approximately 80,000 economic immigrants were nominated by the provinces, with the Province of Quebec accounting for approximately 40,000 selections

Provinces Immigrants Nominations

Quebec is the only province with the right to select its own immigrants. All of the other provinces have the right to nominate immigrants

Qualified Employers

Qualified employers nominate a prospective worker under an expected process which, once approved by the province, enables an application for permanent residence to proceed

Aperçu des programmes des candidats des provinces

/ / Immigration Provinciale

Toutes les provinces et territoires canadiennes ont leurs propres programmes d’immigration provinciaux (appelés Programmes des candidats des provinces ou PCP), afin de promouvoir des politiques d’immigration adaptées aux besoins particuliers de la province. Beaucoup d’entre elles gèrent également leurs propres catégories dans le cadre du Système Entrée express Canada. Par conséquent, les provinces jouent un rôle de plus en plus important dans la sélection des immigrants économiques.

Faire une demande d’admission au Canada à titre de résident permanent dans le cadre d’un programme provincial est un processus en deux étapes. Les candidats qui reçoivent une nomination du PCP peuvent ensuite demander la résidence permanente.

Dernières nouvelles dans l’immigration provinciale

Plus de nouvelles   

Dans certains cas, les candidats qui ne sont pas admissibles à l’un des programmes fédéraux peuvent être admissibles à l’admission au Canada en vertu d’un PCP. Certains candidats peuvent également être admissibles à un permis de travail temporaire entre-temps, ce qui permet au demandeur et aux personnes à sa charge qui l’accompagnent d’entrer au Canada avant avoir reçu la résidence permanente.

Selon le plan fédéral d’immigration de 2017, 51 000 nouveaux arrivants seront accueillis dans le cadre des programmes provinciaux. L’objectif pour 2018 est de 55 000, atteignant près de 68 000 d’ici 2020.

Cependant, bon nombre des grands programmes provinciaux sont confrontés à des problèmes de délais de traitement. Le Canada suscite beaucoup d’intérêt chez les nouveaux immigrants potentiels, dépassant de loin la capacité de traitement des autorités.

Le système Entrée express Canada a réussi à s’attaquer aux retards de traitement, tandis que plusieurs provinces choisissent maintenant d’ouvrir et de fermer périodiquement leurs volets populaires tout au long de l’année pour éviter d’importants arriérés.

Programme des candidats des provinces

Colombie-BritanniqueOntarioNouvelle-Écosse Nunavut
AlbertaQuébec Yukon
Saskatchewan Nouveau-BrunswickTerre-Neuve-et-Labrador
ManitobaÎle-du-Prince-ÉdouardTerritoires du Nord-Ouest

Selon les programmes provinciaux, les candidats sont désignés par des employeurs potentiels ce qui, si approuvé par la province, permet que sa demande suive un cours de traitement accéléré. Aux étapes initiales, les candidats qui ont le soutien d’un employeur qualifié peuvent recevoir un permis de travail temporaire, renouvelable. Ce permis de travail leur permet d’entrer et de travailler au Canada pendant que leur demande de résidence permanente est traitée.

À l’exception des programmes du Québec, de la Saskatchewan et du Manitoba, les PCP pour travailleurs qualifiés nécessitent généralement qu’un employeur soutienne la demande d’admission au Canada. En absence d’un employeur qualifié approuvé par le gouvernement, soit la demande sera refusée, soit la priorité de traitement sera accordée à d’autres demandes qui incluent des employeurs qualifiés.

Afin de se qualifier comme employeur pour les PCP, les employeurs doivent démontrer qu’ils ont fait des efforts raisonnables pour recruter des Canadiens au poste offert, et ils doivent offrir des conditions d’emploi en ligne avec le marché du travail pour la profession en question. Les conditions d’emploi nécessaires pour parrainer un employé étranger peuvent différer d’une province à l’autre.

Afin de se qualifier comme employé pour un PCP, le poste à combler doit généralement être conforme à la Classification Nationale des Profession, niveau de Compétence 0, A ou B; sinon, le poste doit répondre aux critères d’un projet pilote particulier visant à pallier une pénurie de main d’œuvre spécifique identifiée par la province. 

Les programmes pilotes des provinces sont conçus pour des travailleurs peu qualifiés et sont de portée limitée. La plupart des provinces ont des projets pilotes pour des professions nécessitant des travailleurs peu qualifiés.

Les candidats intéressés sont encouragés à communiquer avec l’avocat Colin Singer à l’adresse [email protected] pour plus d’informations. Ils peuvent aussi compléter notre Formulaire d’évaluation en ligne gratuite.


Follow Immigration.ca:

HAUT
Immigration.ca Logo
Free Immigration Evaluation
Click Here